Témoignages d’utilisateurs de ce mode d’habitat

Vous êtes tenté par l’achat ou la construction d’une Tiny House, mais des doutes subsistent encore. Est-ce vraiment confortable ? Le rapport qualité/prix est-il intéressant ? Vais-je pouvoir y vivre à l’année ? Dans cet article, nous vous proposons de vous livrer le témoignage de personnes qui ont sauté le pas ! Vous allez découvrir Adrew, Gabrielle, Laëtitia et Alek. Ils ont pour point commun leur désir de liberté…et leur Tiny House !

La Tiny House d’Adrew et Gabrielle

Andrew et Gabrielle étaient las de travailler dans le seul but de rembourser leur prêt immobilier. Tous deux formés au métier du bâtiment, ils décident alors de vendre leur maison, pour en construire une autre, plus petite cette fois. Grâce au gain généré par la vente, ils se lancent alors dans l’aventure.

Pendant 4 années, le couple fait des recherches, élabore des plans, choisit les matériaux, pour ensuite s’atteler à la construction. Cette étape ne dure que 4 mois ! Pour un total de 24 000€, dont 16 000€ de matériaux et 8 000€ d’équipements et de mobilier, Andrew et Gabrielle peuvent alors profiter et vivre vraiment dans leur Tiny House, sans une épée de Damoclès financière au-dessus de leur tête. Ils ont même créé un site internet, pour aider les personnes qui désirent construire eux-mêmes leur Tiny House.

Laëtitia et sa Tiny House Baluchon

Laëtitia, jeune française de 27 ans, s’est donnée pour projet la construction de sa propre Tiny House, surnommée malicieusement Baluchon.

Cette idée s’est imposée à elle comme une évidence, lorsqu’elle vivait encore à Paris. À l’instar d’Andrew et Gabrielle, la jeune femme ne supportait plus de travailler pour payer son exorbitant loyer parisien. Le temps de rassembler une documentation consistante sur le sujet des Tiny Houses, Laëtitia se lance dans la construction, avec l’aide de quelques amis. Avec un budget somme toute limité de 16 000€, la jeune femme parvient tout de même au bout de son projet.

Baluchon, sa Tiny House, a une superficie de 14 m2 au sol, et 6 m2 à l’étage. Elle est composée de matériaux écologiques et économiques, et respecte donc le concept original. « C’est une alternative intéressante pour des personnes souhaitant vivre simplement, plus proche de la nature et à moindres frais. »

La Tiny House d’Alek

Alek, concepteur de site web américain, avait 20 000€ en poche, lorsqu’il a décidé de construire lui-même sa Tiny House. Voulant insuffler du changement dans sa vie, le jeune homme a décidé de bâtir son propre petit espace de vie, afin d’y habiter plus simplement et plus sereinement.

La Tiny House d’Alek est bien conçue : il a mis l’accent sur l’aspect fonctionnel, avec des espaces de rangement camouflés un peu partout. Des tiroirs cachent le garde-manger de la Tiny House, et les murs sont parsemés d’étagères. La petite maison abrite une cuisine totalement équipée, ainsi qu’un espace nuit sur une mezzanine, douillet et confortable. Alek y vit avec son amie et leur chien. Le jeune américain vient de nous donner la preuve que la Tiny House est adaptée à toute la famille !